Bigorneaux vivants

PRIX DU JOUR

Avec sa saveur iodée, le bigorneau s’accorde parfaitement avec les aliments acides qui vont contrebalancer sa salinité.

Prix total
UGS : 1021 Catégorie :

Description

Coquillage très prisé des amateurs de fruits de mer, le bigorneau est considéré comme l’escargot marin (comme son cousin terrestre, il appartient à la famille des gastéropodes).

Bigorneaux grimpés gros.

Informations complémentaires

Espèce

Préparation

Les bigorneaux doivent être achetés vivants avec un opercule bien collé à la chair. C’est le seul moyen de s’assurer de la qualité et de la fraîcheur du petit gastéropode marin.  il faut veiller à les laver correctement. Brossez l’opercule pour le débarrasser des impuretés. Rincez les bigorneaux à plusieurs reprises, jusqu’à ce que l’eau devienne parfaitement claire. N’hésitez pas à les agiter dans tous les sens, ça les fera sortir de leur coquille ! Vous pouvez également les plonger dans un grand volume d’eau et vous munir d’une écumoire pour les sortir. Le sable et les éclats de coquilles resteront ainsi au fond.

Cuisson

Ils nécessitent une cuisson brève mais intense. On conseille de les mettre dans une casserole d’eau portée à ébullition, d’attendre 6 minutes puis de les laisser refroidir hors du feu.

Utilisation

Tout comme d’autres fruits de mer, les bigorneaux sont excellents sautés au beurre dans une poêle bien chaude avec de l’ail et du persil. En y ajoutant de la sauce tomate, ils font une excellente base de sauce pour des pâtes aux fruits de mer.

Conservation

Vous pourrez les conserver jusqu’à 3 jours s’ils sont dans leur coquille. En revanche, s’ils sont décortiqués, il est préférable de les consommer dans les 48 heures. Une fois cuits, les bigorneaux peuvent se déguster tièdes ou froids

Valeur nutritionnelle

Ils représentent une source exceptionnelle de magnésium puisqu’une portion de 100 g (soit environ 80 pièces) suffit à couvrir la totalité des besoins quotidiens chez l’homme ou la femme.