32/2020

Semaine du mardi 4 au samedi 8 août

Menu de la semaine

Produit de la semaine

Couteaux de mer

Par sac de 1kg

17,90€/kg

Le couteau de mer (ou solen) est un coquillage appartenant à la famille des Solenidae. Il doit son nom à sa forme de manche de couteau. Riche en protéines, ce mollusque de 10 à 20 cm de long vit enfoui dans le sable et est récolté à la faveur des marées basses le long de la côte atlantique. Il est repérable aux petits trous en forme de serrure qu'il forme dans le sable. Un peu de sel versé dans cet orifice permet de faire sortir le couteau de sa cachette.

Conservation

Le couteau est fragile et doit être vendu le jour de sa pêche. Une fois à la maison, il doit être conservé au réfrigérateur dans un linge humide et consommé dans les 48 heures.

Pourquoi le choisir ?

La valeur énergétique moyenne des couteaux de mer est de 55 calories au 100 grammes soit 11 g de protides, 0.5 g de lipides et 2 g de glucides.

Préparation

Les couteaux peuvent être utilisés comme des moules. Ils se cuisinent fréquemment à la Sétoise, avec des herbes aromatiques, de la tomate et des oignons.

Le filet de merlu

15,90€/kg

Le merlu, est un poisson marin appartenant à la famille des Merlucciidae. Il est également commercialisé sous le nom de « colineau » ou de « bardot » selon les régions. Le merlu se reconnaît notamment à ses deux nageoires dorsales et à sa gueule dotée de minuscules dents. Sa taille varie de 15-20 cm pour les plus jeunes spécimens à plus d'un mètre pour les adultes. Seuls les individus de plus de 27 cm peuvent être prélevés. Son goût peu marqué en fait un poisson apprécié des enfants.

Conservation

Le merlu se conserve dans son sachet d'emballage hermétiquement fermé dans le compartiment le plus froid du réfrigérateur. Il doit être cuisiné dans les 2 jours suivant son achat. Il peut également être congelé.

Pourquoi le choisir ?

Poisson maigre, particulièrement riche en protéines, le merlu est également bien pourvu en potassium, phosphore et magnésium. Sa chair est très digeste et son goût peu marqué.

Préparation

La chair fine du merlu a tendance à s'effeuiller à la cuisson. Eviter de le cuire au court-bouillon. Privilégier la cuisson des filets ou des darnes en papillote ou bien à la poêle, après les avoir légèrement saupoudrés de farine. Le merlu entier peut être cuit au four.