31/2020

Semaine du mardi 28 juillet au samedi 1 août

Menu de la semaine

Produit de la semaine

Le Tomahawk Angus beef

Irlande. Pièce de +- 1,1kg.

31,90€/kg

Le Tomahawk de ANGUS, c'est une pièce unique, persillée et originale. Cette découpe a été imaginée pour préserver la viande de toute agression lors de la cuisson car elle est manipulée grâce au manche. Le tomahawk de bœuf provient de la même pièce que la côte de bœuf.
Épatez vos convives et faites vous plaisir avec cette magnifique pièce d'exception !

Grillée au barbecue, c'est comme ça que le Tomahawk de bœuf délivrera ses meilleurs arômes. Nous recommandons de saler en fin de cuisson et de laisser reposer la viande quelques minutes pour détendre les fibres.

Le filet de plie

Sans peau.

23,90€/kg

Le carrelet, également appelée plie commune, est un poisson plat vivant dans l’Atlantique et le Pacifique. Ce cousin de la barbue se distingue par sa peau brune tachetée d’orange. Le Pleuronectes platessa mesure généralement une trentaine de centimètres pour un poids allant de 3 à 7 kilos. Attention toutefois : cette espèce est victime de la surpêche. Les quotas de pêche sont souvent dépassés, et en 20 ans, le nombre de géniteurs a été divisée par deux.

Conservation

La plie se conserve 48h après sa sortie de l’eau. Elle doit être consommée fraîche, mais peut être congelée.

Pourquoi le choisir ?

La plie est un poisson maigre : 92 calories pour 100 grammes.

Préparation

Ce poisson supporte tous les types de cuisson : on le retrouve en friture, en grillade, poché ou encore cuit au four.

Huîtres de Noirmoutier

Huîtres creuse. Fines de claire. Bourriche d’une douzaine.

17,90€/dz

L’huître est un mollusque bivalve composé d’une coquille très dure, de forme variable selon l’espèce, et d’un corps mou recouvert d’un manteau (cette membrane qui bouge lorsqu’on la pique ou qu’on verse une goutte de jus de citron ou de vinaigre dessus). Ce corps est relié à la coquille par un muscle adducteur qui la maintient fermée. À l’intérieur se trouvent les branchies, le système digestif et le cœur.

Les huîtres de l'île de Noirmoutier sont renommées pour la finesse de leur chair et leur goût iodé. Pour apprécier les huîtres fines de l'île, un simple filet de citron ou de vinaigre à l'échalote révèle les richesses gustatives du coquillage.

Conservation

Les huîtres doivent rester dans leur bourriche au frais, entre 5 et 15 °C, pendant 1 semaine au maximum. Si elles sont en vrac, il faut les ranger coquille creuse vers le bas, recouvertes d’un linge humide et d’un poids, entre 5 et 15 °C. De toute façon, mieux vaut les consommer le plus rapidement possible.

Pourquoi le choisir ?

Les huîtres sont très riches en sels minéraux de toutes sortes, en vitamines du groupe B et en protéines. Elles ne contiennent presque pas de lipides même quand elles sont dites « grasses » ou « laiteuses ». Elles contiennent en revanche un petit peu de glucides.
Elles ont la réputation d’être aphrodisiaques, ce qui n’a jamais été vérifié scientifiquement. Néanmoins, cette croyance étant ancienne, et ayant été confortée par Casanova qui en consommait plusieurs douzaines avant d’aller retrouver une belle, on imagine que leur teneur en zinc pourrait en être la raison : ce sel minéral contribue à la production de testostérone, indispensable au bon fonctionnement de la libido mais son absorption n’a pas un effet immédiat sur celle-ci.

Préparation

Ouvrir une huître à l'aide d'un couteau à huître. Après avoir rincé et brossé les huîtres, positionner la coquille sur un torchon lui-même posé sur la main. Insérer la pointe du couteau sur le côté entre les deux coquilles. Faire un mouvement de rotation et de balancement jusqu’à ce que la coquille s’ouvre. Et décoller l’huître délicatement de la coquille du dessus.