Filet de flétan noir

Filet de flétan noir

Sans peau

19,90/kg

C’est le plus gros des poissons plats. C’est aussi l’un des meilleurs ; il est fort recherché, donc trop capturé. Sa pêche est à présent soumise à des quotas dans presque tous les pays. Ses yeux sont tous deux situés sur le côté droit de sa tête. Il est donc aveugle du côté gauche. Cette face de son corps est blanche ou grise, tandis que l’autre est brune, parfois presque noire. Sa peau, lisse, est couverte d’écailles rondes. Il possède une queue fourchue.

Conservation

Frais : dans la glace de l’emballage, au réfrigérateur ou en chambre froide à 4 °C.
Surgelé : au congélateur, sans rupture de la chaîne du froid.

Pourquoi le choisir ?

Femmes enceintes, attention : le flétan peut avoir une teneur en mercure élevée. Ce mauvais point mis à part, il est excellent d’un point de vue nutritionnel. Il est très peu calorique, riche en protéines et a une bonne teneur en vitamine D, magnésium, potassium, phosphore et sélénium.

Préparation

Grâce à sa chair ferme, le flétan tient bien la cuisson. Il peut être saisi en filet, poché, cuit en croûte ou au court-bouillon. Mais c’est à basse température que sa chair garde toute sa finesse et sa saveur. A la poêle : 2 minutes de chaque côté. Avant de le cuire, il est conseillé de le badigeonner d’huile ou de beurre fondu pour éviter qu’il ne sèche.